Consultations enfants

 

Chaque jour, les enfants sont confrontés à leurs émotions, à leurs pensées, à l’estime qu’ils ont d’eux-mêmes, à la confiance qu’ils ont en eux, que ce soit dans le sport, à l’école ou dans la vie de tous les jours.

Ensemble, aidons vos enfants à s’épanouir, à croire en eux et en leur potentiel !

 

Une séance dure 30 minutes afin de ne pas épuiser, ni lasser l'enfant, qui très vite a besoin de changement ou de distraction.

Au cours de ces séances, nous travaillerons, par le jeu, les thèmes suivants qui auront été, au préalable, abordés et déterminés au cours d'une première consultation. Consultation qui relèvera les besoins de l'enfant et les attentes des parents. 

 

 

 

 

 

Les émotions sont des messages envoyés par notre cerveau pour nous dire si la situation dans laquelle nous nous trouvons nous convient. Dès lors, si la situation nous procure un malaise, nous adopterons un nouveau comportement pour la modifier. Il est donc important de ne pas empêcher un enfant d’éprouver ses émotions, mais plutôt de lui fournir de bons moyens de les exprimer.

En effet, lorsqu’un enfant est en contrôle de ses émotions et qu’il parvient à en gérer l’intensité, cela lui permet de mieux réagir aux différentes situations qu’il rencontre. Une bonne gestion des émotions est associée au maintien de bonnes relations avec les autres, à une meilleure gestion des conflits ainsi qu’à la réussite scolaire.

Le travail des émotions, à travers les séances de psychomotricité, se base donc sur la compréhension, la gestion et la mise en place de stratégies adaptées aux besoins de votre enfant afin de l’aider à gérer au mieux ses émotions.

 

 

 

 

 

La pensée positive est étroitement liée à la notion d’optimisme. Une personne qui perçoit le monde de manière positive et voit le « bon côté des choses » se sentira en meilleure santé mentale et physique qu’une personne qui pense négativement, anxieuse, voire déprimée.

La pensée positive, c’est comme un muscle : si vous ne l’entraînez pas, il va rester faible. Au contraire, si vous l’entraînez et l’exercez régulièrement, ce « muscle va se renforcer » et votre aptitude à être positif et à penser plus positivement va s’accroître.

En d’autres mots, il s’agit de rester optimiste en toutes circonstances

La pensée positive repose sur :

L’émotion : Ressentir des émotions positives (joie, satisfaction, humour, amitié, amour…).

La conviction : Il faut croire en ce que l’on dit ou pense, tout comme un acteur rentre dans la peau de son personnage et convainc le public.

Les séances de psychomotricité auront donc pour objectif d’aider votre enfant à renforcer ses pensées positives, celles qui vont le booster lorsqu’il en aura besoin. Avancer pas à pas, c’est un bon moyen d’avancer, tout en restant positif.

 

 

 

 

 

À force de vouloir contrôler tout ce qui nous entoure, nous gaspillons notre énergie et perdons notre sérénité.

Pouvoir lâcher prise, c’est un cadeau pour la vie. En effet, le fait de pratiquer le lâcher-prise assure plus de bonheur au quotidien. C’est comme une sorte de soupape pour évacuer le stress, diminuer les ruminations mentales et apaiser les émotions désagréables.

Le lâcher prise, c'est donc renoncer à contrôler ce qui ne peut pas l'être.

Lorsque vous réalisez que vous ne pouvez changer ni les événements ni les autres, et pouvez seulement changer votre façon de les percevoir, vous êtes dans le lâcher-prise. C’est donc vous donner une chance de vivre moins de stress.

De la même façon, lorsque vous modifiez votre action pour arriver à un résultat, vous faites preuve de flexibilité et de votre habileté à décrocher d’une conduite stérile. Faire une distinction entre ce que nous pouvons contrôler, ce que nous pouvons influencer et ce que nous ne pouvons ni contrôler, ni influencer est sans doute une première étape dans le lâcher-prise. 

À travers les séances de psychomotricité, l’enfant pourra oser exprimer ses culpabilités, ses regrets et ses doutes afin de se libérer d’un poids. Il sera également amené à comprendre ce qu’il peut ou pas contrôler afin de lui éviter trop de frustrations.

 

Les enfants aussi ressentent du stress. Ils y sont même plus vulnérables que les adultes puisqu’ils ont peu de contrôle sur certains aspects de leur vie. Il est bien sûr impossible d’éliminer toutes les sources de stress, mais en tant que parents, vous pouvez augmenter le sentiment de contrôle de votre enfant et l’aider à gérer son stress.

Chaque enfant réagit au stress selon sa personnalité, l’événement qui se produit et son environnement. Il importe donc de lui offrir du soutien, du réconfort et une solution adaptée à ses besoins.

Pour aider l’enfant à gérer son stress, on peut ainsi agir sur son environnement afin de diminuer certaines sources de ce stress. Toutefois, dans de nombreux cas, la solution se trouve tout simplement dans la manière dont votre enfant et vous allez aborder la situation. En sachant ce qui le perturbe, vous pourrez lui fournir les bons outils pour faire face à la nouveauté, au changement et aux conflits qui causent du stress.

Je propose donc, à travers les séances de psychomotricité, de permettre à l’enfant d’oser exprimer et comprendre ce qui le stresse afin d’entrevoir avec lui ses solutions. Des solutions que vous pourrez alors mettre en place, ensemble, au sein de votre cocon familial.

 

Pour développer l’estime de soi et l’estime des autres, un enfant a besoin de savoir que ce qu’il pense, ce qu’il ressent et ce qu’il fait est important. L’estime de soi de votre enfant dépend fortement de vous. Vos mots et vos actions, en tant que parent, ont d’ailleurs le pouvoir de la développer ou de la réduire.

Les termes « confiance en soi » et « estime de soi » sont souvent utilisés comme synonymes. Il y a toutefois une différence entre les deux, même s’ils sont liés. Pour avoir une bonne estime de soi, il faut d’abord avoir confiance en soi. Le sentiment de confiance, c’est croire en ses capacités de réussir.

L’estime de soi est liée à la conscience de sa valeur personnelle. Ainsi, c’est savoir reconnaître ses forces et ses limites, et donc avoir une vision réaliste de soi-même. L’estime de soi peut aussi varier d’un contexte à l’autre. L’enfant peut avoir une bonne estime de lui sur le plan moteur (faire du tricycle, grimper dans les modules), mais une estime de soi à améliorer en ce qui concerne ses relations avec les autres.

L’estime de soi grandit à mesure que votre enfant vit des réussites, reçoit des commentaires positifs et essaie de nouvelles choses.

Les séances de psychomotricité aideront donc votre enfant à apprendre à connaître ses forces et ses faiblesses et à s’accepter tel qu’il est. J’aiderai votre enfant à comprendre qu’il a de la valeur, même si tout ce qu’on fait n’est pas parfait.

 

Très tôt, vous pouvez aider votre enfant à développer sa confiance en lui. Un enfant qui a confiance en lui est un enfant qui croit en ses capacités de réussir.

Chaque enfant est différent. Dès lors, le tempérament de votre enfant peut influencer sa confiance en lui. Certains enfants apprennent par essais et erreurs. Pour eux, échouer fait ainsi partie des apprentissages de la vie. Ces enfants n’ont donc pas peur de prendre des risques et développent ainsi leur confiance en eux.

D’autres enfants apprennent d’abord en observant. Ils ont besoin de mieux connaître les nouvelles personnes et les lieux qui les entourent avant de se sentir bien. Ils peuvent aussi avoir peur de ne pas réussir et prennent donc moins d’initiatives, ce qui peut freiner leur confiance.

L’attitude de l’adulte, du parent, peut aussi jouer un rôle dans cet apprentissage. Lorsque votre enfant fait des choses par lui-même, il est fier de lui et développe sa confiance. Or, certains parents ont tendance à faire les choses à la place de leur enfant pour lui éviter de vivre des difficultés. Cette façon de faire ne permet pas à l’enfant d’être fier de ses réussites et cela l’empêche de développer sa confiance en lui.

Permettons à votre enfant, que ce soit à la maison ou en séance de psychomotricité, d’être fier de lui et d’oser entreprendre. Il en ressortira de cette merveilleuse aventure, un enfant épanoui et fier de ses capacités.

 

Il est possible de travailler de différentes manières :

     ⭐️ Consultation unique :

Il est possible de prendre une séance à la carte, en fonction des besoins de votre enfant.

 

     ⭐️ Consultations groupées :

Les consultations groupées englobent 6 séances ou plus afin d'aborder un thème par séance et réaliser ainsi un topo global de la situation de votre enfant. Certains enfants ont besoin de prendre plus de temps, dès lors il est possible qu'une séance soit programmée en deux afin de lui laisser le temps de se découvrir, sans frustration.

 

     ⭐️ Consultations suivies :

Les consultations suivies englobent 4 séances ou plus sur un même thème au choix, selon les besoins et attentes de l'enfant et du parent.

Certains enfants ont besoin de prendre plus de temps, dès lors il est possible qu'une séance soit programmée en deux afin de lui laisser le temps de se découvrir, sans frustration.

Il est bien entendu possible de prendre plusieurs séances de suivi en fonction des thèmes à aborder.

 

⭐️ Rhode-Saint-Genèse (https://aequi-librium.be)                                                                            

          Avenue des Mésanges, 1                                                                           

         1640 Rhode-Saint-Genèse

         stephanie@aequi-librium.be

 

⭐️ Enghien

          Chaussée de Bruxelles, 388

          7850 Enghien

          stephanie@jesuismoi.be

 

⭐️ Rhode-Saint-Genèse

     ✮ Les mercredis entre 9h00 et 13h00 et entre 14h00 et 19h00.

     ✮ Les vendredis entre 9h00 et 13h00 et entre 14h00 et 19h00.

 

⭐️ Enghien

     ✮ Les jeudis entre 10h00 et 13h00 et entre 14h00 et 18h00.

     ✮ Les samedis entre 9h30 et 13h30

 

 

⭐️ Pour tous renseignements concernant les consultations enfants,⭐️ 

je vous invite à me contacter, par mail aux adresses respectives reprises ci-dessus ou par GSM au 0495/753.049